L’animation socioculturelle et l’espace public algérien

  • Aicha Boukhrissa Maitre de conférence, Université Alger 3
Mots-clés: Animation, culture, changement social, démocratie, Algérie

Résumé

L’animation socioculturelle se définit en Algérie dans le contexte de l’évolution sociale qui a suivi la période de l’indépendance. Les études les plus anciennes situent l’apparition de l’animation moderne en lien avec la naissance de l’État et la formation de l’identité nationale. Le texte qui suit vise à situer le sens de l’expression et les activités auxquelles ce courant d’intervention a donné lieu dans ce nouvel environnement socioculturel, économique et politique. On doit d’emblée admettre une pluralité de formes de compréhension et d’application de l’animation, socioculturelle selon les communautés qui la mobilisent dans le but de promouvoir la culture malgré l’absence de stratégie explicite. On doit également convenir qu’il des frontières poreuses entre le travail social et d’autres champs professionnels dans le travail d’animation. Ce que nous recherchons dans le présent débat est de rappeler la contribution peu connue de l’animation à l’occupation de l’espace public et d’exposer l’activité communautaire telle qu’elle se déploie alors que des personnes s’engagent dans l’action.

Publiée
2019-12-18
Comment citer
Boukhrissa, A. (2019). L’animation socioculturelle et l’espace public algérien. Animation, Territoires Et Pratiques Socioculturelles (Revue ATPS), (16), 39-50. Consulté à l’adresse https://edition.uqam.ca/atps/article/view/450