Más allá de las campañas de sensibilización: el empoderamiento comunicacional como estrategia de intervención social

  • Daniel Buraschi Universidad de Castilla-La Mancha
  • Maria-Jose Aguilar-Idañez Universidad de Castilla-La Mancha (Espagne)
Mots-clés: sensibilisation, autonomisation communicative, intervention sociale antiraciste, communication participative, action communautaire

Résumé

Cet article présente une réflexion théorique sur les principales limites de la sensibilisation sociale interculturelle, antiraciste ou pro-conviviale, telle qu’elle a été traditionnellement mise en œuvre dans notre pays : son humanitarisme paternaliste, son interculturalisme fonctionnel, l’utilisation de contre-argumentaires et ses formes de communication médiatique et marketing. Sur la base de cette analyse critique, l’autonomisation communicative est proposée comme stratégie d’intervention sociale qui peut permettre de dépasser efficacement ces limites, dans le cadre de la communication participative. Sur la base de notre expérience professionnelle en pratique communautaire, l’intervention sociale axée sur l’autonomisation communicative doit prévoir le développement des dimensions suivantes : générer un sentiment d’auto-efficacité communicative, intégrer l’appropriation technologique, comprendre par la lecture critique des médias et la réflexion, acquérir des compétences dialogiques et participatives, développer la capacité de créer et de développer en collaboration des actions de communication ayant un impact sur les imaginaires sociaux.

Publiée
2019-12-18
Comment citer
Buraschi, D., & Aguilar-Idañez, M.-J. (2019). Más allá de las campañas de sensibilización: el empoderamiento comunicacional como estrategia de intervención social. Animation, Territoires Et Pratiques Socioculturelles (Revue ATPS), (16), 78-94. Consulté à l’adresse https://edition.uqam.ca/atps/article/view/453