Collectivités territoriales et organisation des clubs sportifs amateurs : le cas du regroupement des clubs d’athlétisme de la métropole de Lyon

Auteurs-es

  • Laurent Nkodo Samba Centre de recherche interdisciplinaires en sciences de la société (CRISS), INSA-UPHF Valenciennes, France
  • Pierre Chazaud Professeur émérite, Université Lyon 1, France

Mots-clés :

collectivités territoriales, clubs sportifs amateurs, autonomie, organisation

Résumé

Cet article présente la relation problématique collectivités-clubs sportifs amateurs, notamment l’influence des premières sur l’organisation des seconds. Notre recherche montre que la collectivité territoriale exerce parfois une contrainte excessive vis-à-vis de ces clubs, par exemple dans leur volonté de regroupement, et que cette interférence s’étend de l’octroi de subventions à l’aménagement d’infrastructures, en passant par diverses aides découlant des lois de décentralisation. L’examen de la situation des clubs d’athlétisme de la métropole de Lyon atteste ainsi que, sous l’évolution de l’environnement politico-socio-économique, le club sportif amateur a perdu son autonomie organisationnelle et est maintenant menacé de survie.

Téléchargements

Publié-e

2020-12-10

Comment citer

Nkodo Samba, L. ., & Chazaud, P. . (2020). Collectivités territoriales et organisation des clubs sportifs amateurs : le cas du regroupement des clubs d’athlétisme de la métropole de Lyon. Animation, Territoires Et Pratiques Socioculturelles (Revue ATPS), (18), 63–72. Consulté à l’adresse https://edition.uqam.ca/atps/article/view/816