À propos
Politique éditoriale
Code déontologique et bonnes pratiques
Indexation
Crédits et support institutionnel

À propos

Fondée en 2009, Communiquer Revue de communication sociale et publique, anciennement Revue internationale de communication sociale et publique (RICSP), publie des textes pouvant participer à une meilleure compréhension des phénomènes de communication impliquant des êtres humains.

Communiquer vise à contribuer au rayonnement international et à l’institutionnalisation des savoirs produits par la recherche francophone en communication sociale et publique. Dans la poursuite de cet objectif, à l’hiver 2015, Communiquer a transféré tout son contenu éditorial sur Revues.org. Nous vous invitons par ailleurs à préférer le site détaillé de Communiquer, sur Revues.org, pour la recherche de toutes informations concernant la revue.

Communiquer s’adresse aux chercheurs, chercheuses et praticiens, praticiennes internationaux ayant des intérêts pour les domaines couverts par la revue. Elle est ouverte aux contributions de personnes provenant de différents horizons dont les problèmes de recherche portent sur l’un ou l’autre des champs d’intérêt de la revue.

Si vous souhaitez proposer et coordonner un dossier thématique, consultez la page web à cet effet sur le site de Communiquer sur Revues.org.

Depuis 2015, Communiquer est reconnue par le Conseil national des universités (CNU) comme étant une revue qualifiante du champ des Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) – 71e section du CNU. Cette liste émise par le CNU est notamment utile pour reconnaître les revues pouvant être valorisées dans les dossiers de demande de qualification et de promotion dans le cadre d’une carrière universitaire en France.

Politique éditoriale

Communiquer Revue de communication sociale et publique publie des textes pouvant contribuer à une meilleure compréhension des phénomènes de communication impliquant des êtres humains. La communication organisationnelle, la communication interculturelle et internationale, la communication interpersonnelle et de groupe, la communication marketing et publicitaire, la communication politique, la communication touchant la santé, l’environnement, les technologies, la communication scientifique, les relations publiques et la communication humaine dans son ensemble constituent ses secteurs d’intérêts.

À titre de revue scientifique, l’évaluation des textes est faite par un comité de pairs. Le principal critère qui préside à la décision de publier un texte est la contribution à l’avancement des connaissances et au développement de la recherche dans un des secteurs d’intérêts de la revue.

Les articles soumis doivent présenter une réflexion théorique ancrée dans des observations empiriques et contribuer au renouvèlement des pistes de recherche ou des pratiques. Les observations peuvent être de nature qualitative ou quantitative. Les textes présentant des synthèses ou des réflexions théoriques peuvent être acceptés dans la mesure où leur contribution à l’avancement des connaissances ou au développement de la recherche est démontrée.

Communiquer est particulièrement intéressée à des textes présentant clairement leurs contributions et leurs arrimages avec la littérature scientifique existante. L’écriture doit être claire et éviter les tournures absconses et les formulations pour initiés.

Code déontologique et bonnes pratiques

Processus de publication

  • Soumission
    Communiquer accepte la soumission de tout article scientifique – c’est-à-dire, issus d’études menées à l’aide de méthodes généralement admises dans la communauté universitaire – écrit en français, qui répond à la ligne éditoriale de la revue et aux exigences de soumission.
  • Contenu original
    Communiquer ne publie que des articles inédits. C’est-à-dire des articles qui n’ont pas été diffusés sur un autre support auparavant, ni même une autre langue. Des exceptions sont possibles en fonction de l’intérêt de l’article et sur invitation du comité éditorial.
  • Confidentialité
    Les auteurs ou autrices doivent respecter les conditions d’anonymisation des fichiers pour assurer l’évaluation en double aveugle.
    Communiquer assure la confidentialité des informations personnelles liées aux articles qui lui sont soumis tout au long du processus d’évaluation. Seules les personnes suivantes peuvent avoir accès à ces données : les auteurs eux-mêmes et les membres de l’équipe de rédaction. Les responsables éditoriaux invités peuvent avoir accès aux informations liées aux articles du numéro thématique qu’ils coordonnent.
    Le processus d’évaluation par les pairs se réalise en double aveugle. Cela implique qu’aucun réviseur ou aucune réviseuse ne pourra connaître les informations personnelles ayant trait à l’auteur ou autrice de l’article qui leur est soumis. Ce n’est qu’une fois l’article en ligne que ces derniers peuvent eux-mêmes faire le travail d’identifier le texte qu’ils ont approuvé. Inversement, les auteurs qui soumettent des articles à Communiquer, n’auront pas accès aux données des réviseurs ou réviseuses de leur article, quel qu’en soit le statut de publication final, sauf accord des réviseurs ou réviseuses.
  • Plagiat et conformité méthodologique
    Communiquer pratique une politique claire de détection de plagiat grâce à son processus de sélection et de relecture. Cette politique vaut pour tout le matériel publié par la revue.
    De surcroît, Communiquer ne pourrait tolérer la publication d’aucune information et d’aucun résultat que les membres de l’équipe de rédaction sauraient erroné dû à une méthodologie non conforme. C’est pourquoi la revue enjoint ses auteurs à la plus grande vigilance.
    Si des erreurs sont identifiées après publication, Communiquer s’engage à les corriger en publiant un corrigendum. En cas de fraude identifiée après publication, Communiquer procède à la rétraction du texte.
  • Libre accès
    Communiquer assure un accès libre et gratuit immédiat à tous les articles qu’elle publie (Open Access).

Responsabilité de l'équipe éditoriale et décisions éditoriales

  • Présélection des articles
    Le comité de rédaction de Communiquer, détermine la recevabilité d’un article en fonction de critères formels et de l’adéquation du contenu à la ligne éditoriale. Dans le cas d’un dossier thématique, ce sont les responsables du dossier qui suppléent le comité éditorial. Les responsables de dossier agissent sous la supervision du comité éditorial.
  • Évaluation externe en double aveugle
    Les articles sont évalués en double aveugle par au moins deux évaluateurs ou évaluatrices issus du comité scientifique ou du comité de lecture.
    Le comité de rédaction ou les responsables de dossier procèdent à la synthèse des évaluations et prennent la décision éditoriale qui convient (accepté pour publication, révisions mineures, révisions majeures, rejet).
    En cas de révisions majeures, l’article est soumis une deuxième fois à un processus d’évaluation externe en double aveugle. Au-delà de deux cycles d’évaluation externe, l’article peut être rejeté.
    Les révisions mineures sont validées par le comité de rédaction ou les responsables de dossier.
    Toutes les informations relatives à la mise en fond et en forme d’un article conformément aux exigences de la revue sont facilement disponible en ligne (Open Access) à tous les auteurs et autrices intéressés.
  • Conflit d’intérêts
    Communiquer choisit les réviseures ou réviseures, à qui elle demande une évaluation, en évitant tout conflit d’intérêts, notamment en demandant aux évaluateurs ou évaluatrices de se retirer du processus si l’auteur ou autrice est identifié·e.

Responsabilités des évaluateurs

  • Décisions éditoriales
    Les évaluateurs ou évaluatrices participent aux décisions éditoriales et contribuent à l’amélioration des articles proposés par leurs recommandations. Ils évaluent les articles qui leur sont soumis et émettent des remarques et commentaires. Ils conseillent ensuite à l’équipe de rédaction la publication (avec ou sans modification) ou la non-publication en se basant sur des éléments précis.
  • Conflit d’intérêts
    Les évaluateurs ou évaluatrices doivent refuser l’évaluation quand l’auteur ou autrice est identifié·e.
  • Qualité scientifique : méthodologie et références
    Les évaluateurs et évaluatrices sont, entre autres, chargé·e·s de juger la pertinence du cadre théorique, validité des méthodes et la cohérence des analyses dans les articles de recherche qui leur sont soumis.
    Ils contribuent à l’identification de plagiats en signalant des similarités suspectes, des problèmes de citation ou de référencement.
    Ils explicitent les éléments qui justifient leur appréciation afin de permettre une évaluation constructive.

Responsabilité des auteurs

  • Contenu inédit et soumission unique
    Les auteurs ou autrices soumettent à Communiquer des textes inédits, c’est-à-dire des textes qui n’ont jamais été publiés ailleurs.
    Les auteurs ou autrices s’engagent de surcroît à ne soumettre leur article qu’à une revue scientifique à la fois, évitant ainsi les soumissions multiples.
  • Qualité scientifique
    Les articles soumis doivent exposer clairement les éléments théoriques, méthodologiques et analytiques ainsi que toutes les informations et références nécessaires afin permettre une évaluation du travail présenté.
    Les auteurs et autrices ont l’obligation de dûment citer leurs sources.
  • Conflit d’intérêts
    Les auteurs et autrices doivent indiquer clairement tout conflit d’intérêts potentiel.
    Les organismes ayant financé la recherche doivent être signalés dès la première note de bas de page.

Indexation

Conformément aux politiques de diffusion sur la plateforme Revues.org, Communiquer est automatiquement référencée dans les bases suivantes :

  • Base (Bielefield Academic Search Engine)
  • EZB (Elektronische Zeitschriftenbibliothek)
  • Google Scholar
  • Journal TOCs
  • Mir@bel
  • New Jour
  • SHERPA/RoMEO
  • Sudoc
  • Isidore
  • OpenAIRE
  • WorldCat (OCLC)

La revue est également visible dans les bases de données utilisées en bibliothèques :

  • AtoZ (EBSCO)
  • 360 Core (Serials Solutions)
  • SFX (Exlibris)
  • LinkSolver (Ovid)

Ainsi que dans les outils de découverte ci-dessous :

  • DOAJ
  • EBSCO Discovery Service
  • Emerging Source Citation index (ESCI), Web of Science (Clarivate Analytics)
  • Ent'revues
  • Érudit
  • Index des journaux canadiens
  • Index Copernicus International (ICI)
  • Scopus
  • Sign@l
  • Summon (Proquest)
  • Primo Central (Exlibris)
  • Modern Language Association (MLA) International Bibliography
  • NSD (Base de données du Ministère de l'Éducation de la Norvège)
  • Ulrichsweb
  • United Nations Library (Genève)

Le Comité éditorial de Communiquer travaille actuellement à son inscription dans d’autres bases de données afin d’élargir sa diffusion.

Crédits - Support institutionnel

Nous souhaitons remercier la Faculté de communication de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et son Département de communication sociale et publique pour leur soutien à la publication de Communiquer, revue de communication sociale et publique. De même que le Service de la recherche et de la création de l'UQAM pour son support au travers son service d'aide à la publication des revues savantes.

L’équipe de Communiquer, revue de communication sociale et publique tient à remercier le Conseil de la recherche en sciences humaines (CRSH) pour son appui financier de 2012 à 2016 inclusivement, puis de 2019 à 2022.

Image 10000000000005E30000003F9BA1063C.jpg