Ciudadanía intercultural y animación: una experiencia innovadora para el empoderamiento de colectivos inmigrantes

Auteurs-es

  • María José Aguilar Idáñez

Mots-clés :

Empowerment, défense active, immigrants, sociologie visuelle, recherche - action-participative, innovation méthodologique, cinéma documentaire, racisme institutionnel

Résumé

L’approche théorique de l’expérience s’appuie sur l’empowerment et la défense active (advocacy). Résultats du processus d’animation, pour la première fois en Espagne une manifestation d’Africains a été réalisée, auto-organisée et auto-traitée par eux mêmes, pour réclamer le droit à une vie digne. Une association très solide d’immigrants s’est formée avec une forte capacité d’organisation autonome d’actions, d’activités et de services. Le collectif s’est converti en créateur et producteur culturel pour le reste de la ville. L’article présente comment le processus d’animation s’est développé, les réussites obtenues jusqu’à présent et identifie quelques possibilités et les limites de l’expérience qui est toujours en marche. De plus, il éclaire le l’approche théorique qui fonde l’intervention ainsi que les aspects méthodologiques les plus innovateurs de l’expérience.

Biographie de l'auteur-e

María José Aguilar Idáñez

Catedrática de la Universidad de Castilla-La Mancha y Directora del GIEMIC (Grupo Interdisciplinar de Estudios sobre Migraciones, Interculturalidad y España, Brasil.

Téléchargements

Publié-e

2010-11-19

Comment citer

Aguilar Idáñez, M. J. (2010). Ciudadanía intercultural y animación: una experiencia innovadora para el empoderamiento de colectivos inmigrantes. Animation, Territoires Et Pratiques Socioculturelles (Revue ATPS), (1), 27–46. Consulté à l’adresse https://edition.uqam.ca/atps/article/view/82